ROUSSELLERIE MY LOVE

beach-valerieboystudio-valerieboy-byboy-blog-d

seagull-beach-valerieboystudio-valeriboy-byboy-blog-a beach-valerieboystudio-valerieboy-byboy-blog-b beach-valerieboystudio-valerieboy-byboy-blog-c seagull-beach-valerieboystudio-valerieboy-byboy (2) seagull-beach-valerieboystudio-valeriboy-byboy-blog roussellerrie-valerieboystudio-wp-a

La plage de la Roussellerie est un peu la plage de ma vie. Oui! C’est une vraie déclaration!..;)

Pourtant, j’ai couru, marché sur des plages mille fois plus belles, à Bali, ou ailleurs, mais elles n’ont jamais pu la remplacer..:)

On est loin du cliché de l’étendue de sable paradisiaque, bordée de palmiers! Certes, une magnifique et odorante forêt de pins coule jusque sur le flanc de ses dunes, mais l’eau est foncée, très foncée.. bref disons le, avouons le : elle est marron, kaki, ou taupe, comme aurait dit ma mamie.

Petite Mamie, qui avait une nette tendance à éviter la confrontation, et ce, même avec les mots, et choisissait plutôt de parler en image, plutôt que d’attaquer de front le nom des couleurs : le rose devenait « framboise écrasée avec de la crème », si il était pâle, et ainsi de suite..Je sais de qui je tiens!… 😉  Mais je digresse comme d’habitude

La mer, à cet endroit est donc couleur « émeraude laiteuse »(plus chic) et on voit rarement la teinte de son propre vernis, voire le nombre d’orteils qu’il nous reste après avoir franchi les rochers… même par 10 cm de fond..Bref c’est une nuance plus « solide » que « liquide ».

Le même phénomène peut parfois également être observé quand on sort de l’eau après avoir pêché les crevettes de l’apéro mais là c’est du sa.. de la vase qui empêche de distinguer la pédicure qui vous a couté le prix d’une petite veste sympa chez Zara. De toutes façons, ici , manucure ou pas, tout le monde s’en fiche. Pas de bars, de restaurants, de « Roussellerie night fever »..

Bref, vous l’aurez compris, ce n’est pas franchement « The place to be » , et pourtant c’est là que mon coeur prend le soleil.. Et se rappelle les souvenirs d’enfance… la mienne, celle de ma famille, celle de Petite Mamie et de ses frères…

Le premier souvenir qui me vient naturellement, est une pêche nocturne avec Daniel, mon père « adoptif » de coeur

Bref!.. Une nuit donc.. De pleine lune..sûrement.. pendant laquelle, mes yeux d’enfants ont été tatoués ad vitam, par le spectacle d’une mer phosphorescente qui envoyait des étincelles à chacun de nos pas..La jambe balançant le plus haut possible bien sûr. Cette sarabande lumineuse était à son paroxysme quand on relevait l’haveneau. Alors, les crevettes habillées de gouttelettes vertes s’ébrouaient pour échapper au piège du filet..

haveneau-roussellerie-valerieboystudio-wp

 

On ne sait jamais vraiment pourquoi on aime les endroits ou les gens, mais au delà du mystère, du charme qui opère, il y a toujours des indices, des embryons de réponses.. Cet « épisode » lointain en est un..La Roussellerie , mon amour…à suivre…

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.